dimanche, juin 25, 2017

PAS ENCORE MORT, TOUJOURS DEBOUT !!!





Dans le cadre de ma lutte contre les "Maffias qui ont fait main basse sur L'Acte de Poésie en Région Lyonnaise", j'arborerai sur le torse ce "badge" chaque fois que je me rendrai à un évènement culturel et je répondrai avec plaisir aux questions que cela suscitera aussi bien auprès des personnes du public qu'auprès des organisateurs. 

LES MAFFIAS CULTURELLES, CA SUFFIT !




Hombre de Nada juin 2017






lundi, mai 22, 2017

Ca vous vient comme ça... Et ça vous rend heureux !


"Dialogue entre un Soleil matinal et un Fleuve serein au sujet d'un Homme à chapeau".



Mes pages photos sont à découvrir en cliquant sur le titre LES PHOTOS DE L'HOMBRE, colonne Tiroirs, en haut à droite de cette page. Bonne visite !

Photo et texte Denis Marulaz, 22mai 2017.
Lyon, bord du Rhône.

vendredi, mai 19, 2017

Juste pour la respiration... Besoin vital de respirer...





Généreuse apparition lors de ma balade, hier matin, sur les quais du Rhône, à Lyon. MERCI, camarade !!!

Photo D.Marulaz, mai 2017.

mercredi, mai 17, 2017

Encore un coup de marteau sur la tête du clou.





Douzième année de "mise en quarantaine", d' "interdiction d'apparaitre" de mes œuvres poétiques et de leur auteur. Parce que "ON NE PEUT PAS PRENDRE TOUT LE MONDE", a décrété en février 2006 celui que j'appelle le "Pape" de la Poésie à Lyon. Hormis le Théâtre le CARRE 30, aucune scène poétique dédiée ne m'est accessible et autorisée. "LE PAPE A DIT...". Qui oserait s'affranchir du diktat ? Le Poète interdit n'a pas à exister, son écriture n'est sûrement que fiente. La messe est dite. Ainsi va le Monde. Avec sa hiérarchie des "Qui OUI" et des "Qui NON".
Quoi vous disez ? On pourrait au moins lire ce qu'écrit cet ectoplasme ? Vous rigolez, ou quoi ? Vous voulez qu'on subisse le même sort ? Chacun sa merde et "Vade retro, Marulaz" !!!!!


Hombre de Nada, mars 2017
 

mardi, mai 16, 2017

Pour un Corps Social enfin UTILE et PRODUCTIF. Programme 2017 des "Marionnetistes".


Portrait du "CITOYEN IDÉAL" dans un plus ou moins proche avenir:

-VISAGE NEUTRE et SANS EXPRESSION.
 

-ORIFICES et ORGANES SENSORIELS UNIQUEMENT à USAGE FONCTIONNEL 
PRODUCTIF.

TOUTE MANIFESTATION VISIBLE D'UNE ACTIVITÉ ÉMOTIONNELLE INTÉRIEURE PARASITE ENTRAINERA LE RETRAIT IMMÉDIAT DU SUJET DU CORPS SOCIAL POUR UN REFORMATAGE INTÉGRAL.

VOS MAITRES SONT EN VOUS. VOS MAITRES VOUS REGARDENT. VOS MAITRES VOUS SAVENT. SOYEZ-LEUR DÉVOUÉS, SOYEZ-LEUR FIDÈLES, SOYEZ-LEUR RECONNAISSANTS ET CE MONDE SERA PARFAIT !

ALLEZ, AU TURBIN !






Texte et photo Denis MARULAZ alias Hombre de Nada mai 2017.



dimanche, mai 14, 2017

Putain d'journée ...

Détail du 6ème dessin dans la version "livre d'Artiste" de L'APOCALYPSE...

 
Triste jour. Avec la complicité d'une population de lapins effarouchés, les Maitres du KAPITAL MONDIAL font officiellement et cyniquement main-basse sur la RÉPUBLIQUE. Disparaissez à tout jamais, "Ceux de 36", disparaissez à tout jamais, "Ceux du Conseil National de la Résistance". Ce Monde se fera désormais sans vous. Ce Monde se fera désormais contre vous ! Triste jour.
Ç’aurait pu être la liesse d'un peuple Debout, généreux et solidaire, c'est la parade d'une caste d'accapareurs égoïstes et de leur marmaille arrogante. Putain d' journée de M.... Enfin, l'essentiel, c'est qu' les "p'tits pinpins" z'ayent p'us peupeur de leur ombre à gueule de loup !

 
Hombre de Nada.

Détail du 6ème dessin d'illustration de ma pièce "L'APOCALYPSE SELON ZEUGMETTE". (Voir la pièce dans son intégralité et mise en scène graphiquement dans la colonne Tiroirs, en haut à droite de cette page.)

Illustration pour la version "classique" du livre

mardi, mai 09, 2017

6 mai 2017 aux CLAMEURS, premier "CHANTIER Poétique" en duo avec Roland DAUXOIS.


Le coin scénique des CLAMEURS. Gilles installe le matos. Roland en pleine concentration.

Dans un instant, ça va commencer...

Sacré face à face dans "Les MOTS", texte de Roland, sur le racisme "ordinaire"...

Sacré face à face dans "Les MOTS", texte de Roland, sur le racisme "ordinaire"...


"Pourquoi, pourquoi..." interpelle la vieille dame dans mon récit poétique "AUX ALENTOURS DE NULLE PART". Son cri n'est pas perdu ! Il a été entendu aux CLAMEURS.



Samedi soir, 6 mai, 20h30, au Bar Fédératif Les CLAMEURS, premier "CHANTIER Poétique" en duo avec Roland DAUXOIS et moi-même. Des textes qui "dépotent", qui exposent ce Monde dans ses blessures, ses cicatrices, ses espoirs fous... Nos textes se complètent à merveille. Le public des CLAMEURS et nos amis présents ont fort apprécié cette poésie ancrée à la fois dans la réalité et l'utopie. Merci à toutes ces personnes et à l'équipe accueillante qui, comme à son habitude, a ouvert généreusement son espace et son cœur. Merci à Roland pour ce travail commun qui donne sens et que nous entendons poursuivre sur les scènes lyonnaises. Nous sommes preneurs des suggestions !!! Au prochain CHANTIER !
 
Merci à Rémy DUMONT pour les photos!

Bar Fédératif Les CLAMEURS, un vrai petit "paradis" de fraternité. 13 rue d'Aguesseau, 69007 Lyon. Si vous passez par là, faites-vous et nous plaisir !






samedi, avril 29, 2017

Erection Pestilentielle 2017 2ème tour.



Aux cons qui traitent les "INSOUMIS" de fascites parce qu'ils se refusent, en gens debout, à voter pour le représentant des castes qui ont fait main basse sur l’Humanité et ses activités tellement rentables.

Photo et texte Denis MARULAZ, alias HOMBRE de NADA, 2017.

mercredi, avril 26, 2017

Le 6 mai aux CLAMEURS, en DUO Poétique !!!


"Entre les éboulis de ce monde éreinté et la volonté des hommes à surmonter toutes les épreuves, à imaginer d'autres fondations, deux ouvriers bâtisseurs en paroles vous invitent dans leurs tentatives de chantiers poétiques."



Le 6 mai, au Bar Fédératif LES CLAMEURS, Lyon 7ème, une première pour moi: une lecture en duo avec un autre Poète, Roland DAUXOIX. Nos écritures, bien que différentes de forme, traduisent un même rude et généreux regard au Monde. Nous avons sélectionné dans nos travaux une quinzaine de textes qui entrent en résonance. Textes à une voix, textes à deux voix. Ca va déménager, dans ce premier Chantier Poétique !!!

Photo D.MARULAZ retravaillée par Roland DAUXOIS, prise dans le quartier La Guillotière, Lyon 7.

dimanche, avril 02, 2017

VIDEO de la lecture de PUISQUE TOUJOURS TOURNE LE MONDE au Carré 30, 16 mars 2017


Capture d'écran de la vidéo de Rémy DUMONT





La lecture de "PUISQUE TOUJOURS TOURNE LE MONDE" le 16 mars au Théâtre Le Carré 30 ? La VIDÉO est là ! Suffit de cliquer sur le lien ci-dessous et le spectacle est à vous !
Après la lecture de ce texte en compagnie de Chantal PRIMET, je dis le "monologue du Tailleur de pierres" de Mr Terreneuve dans ma pièce
"DISSOLUTION D'UN ECTOPLASME" et je fais une mise au point sur mon combat contre la confiscation de "l'Acte Poétique" par des réseaux politico-culturels anti-démocratiques et anti-républicains.
Bon spectacle à vous ! Et surtout, n'hésitez pas à partager, la survie de la "Culture" et de l'Acte Artistique dépend de nous toustes !!! ;-)
Un immense MERCI à l'ami Rémy DUMONT pour la réalisation de cette vidéo !







PUISQUE TOUJOURS.... La VIDEO



Tout mon travail est à découvrir dans la colonne Tiroirs du présent blog, en haut à droite. Bonne visite !

 

mercredi, mars 22, 2017

Le 16 mars, il y eut, au Carré 30 !


Photo prise lors d'un autre spectacle au Carré 30, toujours avec Chantal.




Superbe soirée hier au Carré 30. Chantal PRIMET et moi avons offert ce texte fort, touchant, profond, avec tout notre coeur et notre foi en une Humanité enfin debout et généreuse. Les amis fidèles étaient présents, de nouvelles personnes sont venues découvrir cette poésie parfois rude, que tous sachent combien leur présence nous a touchés et combien nous les remercions, ainsi que les amis empêchés mais présents par la pensée, pour ce compagnonnage en Poésie. 

Première partie de la soirée, lecture avec Chantal de "PUISQUE TOUJOURS TOURNE LE MONDE".

Deuxième partie, je dis le monologue de Mr TERRENEUVE tiré de la pièce "DISSOLUTION D'UN ECTOPLASME"

Troisième partie, j'adresse au public un message qui souligne mon statut d' "INTERDIT d'APPARAITRE" dans le petit monde de la Poésie à lyon tenu par une mafia qui s’octroie le DROIT de VIE et de MORT sur les Poètes et leurs Oeuvres. J'annonce que dès les vrais beaux jours, d'ici quelques semaines, je surgirai dans la ville avec ma carriole de livres, bien que sachant que cela risque d'être rude avec les forces de l'ordre. Mais puisque ma poésie est interdite dans les lieux dédiés, il faut bien qu'elle vive ailleurs!!!

Quatrième partie, tombola où cinq de mes Livres Artisanaux sont à gagner.

Cinquième partie, on boit, on grignote, on parle, on échange et y'en a même des qui chantent et font les folles dans une ambiance très amicale ! 

Un grand MERCI  pour le Carré 30 qui, une fois de plus, m'a ouvert ses portes avec confiance. Merci à Mahdi pour ses notes lumineuses de guitare, à Guy pour son accompagnement amical et bienveillant et à l'ami Remy Dumont qui a consciencieusement enregistré le spectacle dans sa petite boite magique ! Dans bientôt, les images seront à voir sur cette page et sur la sienne. A la prochaine, donc !

Tout mon travail, ou presque, est à découvrir dans cette page, colonne Tiroirs en haut à droite. Bonne découverte !!! 
Et MERCI aux amis qui partageront cela dans leurs envergures!



samedi, février 11, 2017

16 mars 2017 au Carré 30: PUISQUE TOUJOURS TOURNE LE MONDE" !


l'affiche

Flyer face A

flyer face B



Le 16 mars, 20h30, sur la scène de ce cher CARRE 30, je serai avec Chantal PRIMET à vous lire ce texte fétiche: PUISQUE TOUJOURS TOURNE LE MONDE.
Déjà en 2009. Mais il est tellement d'actualité, les meules à moudre de la Vie et de l'humain continuant encore et encore leur sinistre mastication, je ne peux que redire les mots, les hurler...
Alors, oui, on remet ça. 
Parce que le seul sens de ma vie, c'est de DIRE LE MONDE.

Pour suivre l'évènement Facebook, suivre le lien:


mardi, janvier 10, 2017

Manifeste pour une POESIE VIVANTE




Photo D.M. Châtillon sur Chalaronne 2009-2017




Face à une situation de “Ludicification” et de “prise en main” de l’Acte Poétique par le Pouvoir et ses commensaux, quatre poètes réagissent pour que le Monde continue à être regardé en face et dit avec la pertinence et la générosité Artistique nécessaires.
Ceci est leur Manifeste, Notre Manifeste !
Denis Marulaz, alias Hombre de Nada.
 
 
 
 

Manifeste pour une poésie vivante.
  
Le 4 janvier 2017  les Clameurs, LYON

Denis Marulaz
Gregory Parreira
Roland Dauxois
Marc Menu
 
 
Vivante, vous avez dit vivante ?
Mais bien entendu que la poésie est vivante, bien vivante, elle a été ces dernières années seulement maltraitée, muselée, malmenée, sclérosée, voir ridiculisée. On a essayé de lui imposer des moules, des  formes dites contemporaines  qui n’en admettent aucune autre. On lui a ôté si souvent son intelligibilité, pulvérisé sa musique, éparpillé, fissionné ses vers.
 
Pour saluer sa haute capacité de résistance aux mauvais traitements nous voulons la clamer haut et fort vivante et bien vivante.
Vivante dans toute sa richesse, sa diversité, sa complexité. Vivante dans toute sa générosité pour accueillir les voix plurielles qui constituent ce chant humain de la poésie. Vivante et pleine de sens pour s’adresser et être entendue par tous, car qui ôte le sens à la  poésie et remplace le sens par le son lui laisse peut-être des poumons et une trachée mais lui coupe la tête. Vivante parce qu’elle doit être autre chose qu’une  "Aire de jeu" confisquée par certains à leur seul profit et à celui de leurs commensaux pour devenir ce qu'il doit être en République, une sphère fraternelle d'accueil et de promotion de l'Acte artistique, individuel ou collectif, sans les insupportables et injustes filtres sociétaux d'appartenance à telle ou telle coterie ou réseau d'influence.
La poésie  ne doit pas être la petite affaire  scénique de quelques-uns, mais la grande affaire publique de tous.

Léo ferré disait « Les hommes qui pensent en rond ont les idées courbes. » Il est grand temps dans la période qui s’annonce humainement très difficile d’ouvrir les cercles pour agrandir ce grand champ de la poésie, pour renforcer ensemble notre écoute, pour découvrir et redécouvrir des poètes passés et actuels sans poser des filtres, des grilles sélectives et donc restrictives. La poésie se doit aujourd’hui d’être en alerte, d’en appeler à la révolte des consciences.
Le poète témoin de son temps  dans les périodes où les libertés sont toutes de plus en plus menacées et que l’avenir du monde est plus que jamais incertain a cette double responsabilité : celle de  transmettre, de s’inscrire dans cette mémoire, cette grande histoire de la poésie et celle d’être la voix de tous ceux et celles qui en sont  privés.
N’oublions pas que toute parole libre qui veut témoigner des ruades de son temps est toujours par essence d’avant-garde.

Ce n’est pas la forme qui  doit distinguer le poète, mais la sincérité et la force de son cri. 
Nous avons trop vu de ces  performances  où l’émotion, le message, toute interprétation et signification possibles sont bannies sous peine d'être désigné comme esprit réactionnaire puisque dit classique, dépassé, fossilisé. Nous avons bien compris que cette tentative de  démolition de la poésie se déroule sous l’œil  complice et bienveillant  de l’institution qui a tout intérêt que le langage poétique soit nettoyé de toute aspérité,  qu’il en devienne le plus lisse, le moins révolutionnaire possible.
Le champ de la poésie n'a jamais été aussi vaste et aussi riche, aussi luxuriant, œuvrons  à ouvrir un peu plus encore, la poésie au plus grand nombre, et faisons en sorte qu’elle se vive en totale liberté, respectueuse et curieuse de toutes les formes que la langue peut prendre pour s’adresser au cœur des gens.
A l’image des scènes Slam qui cultivent ce bel esprit d’ouverture, où se rencontrent avec bonheur tous les âges, toutes les conditions sociales et toutes les formes d'expression, multiplions dans nos villes, nos quartiers des scènes de poésie vivante,  des réseaux de diffusion ouverts à tous les poètes, à toutes les poétesses de toutes cultures, envoyons valser la chape lourde d'une poésie qui veut exclure toutes les autres formes d'expression,  qui n’a de cesse de vouloir  classifier, exclure, hiérarchiser, dénigrer, ignorer, mépriser d’autres formes tout aussi légitimes. Œuvrons pour  une poésie qui ouvre portes et fenêtres,  laisse passage aux mains qui se tendent, aux voix qui s’expriment, et vient puissamment souffler sur les voiles d’une nef humaine qui doit affronter tous les orages.


dimanche, janvier 01, 2017

Entre les blocs de granit, des graines de VIE hurlent leur DROIT à la LUMIERE. Voeux 2017.


Photo D.Marulaz Châtillon sur Chalaronne 2009.




2017. Du beau Soleil dans la vie de chacune et chacun de vous. Et que les artistes de toutes disciplines qui peuplent ma liste d'amis se sentent aimés et remerciés pour le regard qu'ils portent au Monde et les lumières qu'ils nous offrent !!! Que l' "Espace Publique Culturel et Artistique" cesse d'être une "Aire de jeu" confisquée par certains à leur seul profit et à celui de leurs commensaux pour devenir ce qu'il doit être en République, une sphère fraternelle d'accueil et de promotion de l'Acte Artistique, individuel ou collectif, sans les insupportables et injustes filtres sociétaux d'appartenance à telle ou telle coterie ou réseau d'influence. 2017 doit être l'année des portes qui s'ouvrent et des mains qui se tendent. On y veillera.
Hombre de Nada